RGPD le 25 Mai : 10 points pour éviter l’amende !

RGPD 2018

La RGPD entre en vigueur le 25 Mai 2018. Comme vous le savez, le sigle RGPD signifie Règlement Général sur la Protection des Données, c’est un mot qui attire notre attention pour savoir ce qui va changer et comment nos métiers vont devoir s’adapter.
Avez-vous besoin d’aide ?

La RGPD en 10 points

  1. Politique de confidentialité nécessaire pour la collecte des données (devoir d’information).
  2. Obligation de récolter les consentements lors des campagnes (opt in).
  3. Le consentement implicite n’est plus suffisant. Il doit être donné via une action positive.
  4. Le droit à la portabilité : impose à votre société de fournir des données personnelles du demandeur dans un format structuré.
  5. Droit à l’oubli (ou déréférencement) : consiste à demander à votre structure  l’effacement  de ses données personnelles
  6. Droit d’opposition : permet à chacun de ne plus être sollicité par une société.
  7. Les coordonnées d’un prospect ou d’un client qui ne répond à aucune sollicitation de votre part pendant 3 ans doivent être supprimées.
  8. Les données de navigation (issues des cookies, tags) doivent être supprimées au bout de 13 mois à compter du dépot du cookie sur le terminal de l’utilisateur suivant le consentement.
  9. Un traitement des données personnelles effectué par un sous traitant doit obligatoirement être régit par un contrat.
  10. A compter du 25 mai 2018, vos sous traitants doivent mettre à votre disposition toutes les informations nécessaires afin de démontrer le respect des obligations qui leur incombent et permettre la réalisation d’audits.

 

La RGPD en détail

Vous y retrouverez notamment des conseils concrets sur les formulaires de collecte, les opt-ins, les emailings, les cookies ou encore les durées de conservation des données personnelles.

Besoin d’aide préparer l’arrivée de la RGPD ?

Rentrez en CONTACT avec notre Agence, nous pourrons accompagner votre entreprise dans les changements impliqués par l’arrivée de la RGPD.